Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 13:36

baby-phone.pngCe blog au départ PMA, je me suis longtemps demandé si j'allais continuer et puis il s'est avéré que même si c'est irrégulier, j'ai encore envie d'écrire, partager, avoir vos avis. je continue à vous lire

J'ai donc eu, soudainement, envie de vous faire partager la listes des objets, jeux... qui me semblent indispensables dans notre nouveau rôle, dans la vie de N.

 

Le premier objet qui me semble prioritaire, pour nous, c'est.................... donc le baby phone

Apparemment c'est pas une priorité pour la plupart des mam's mais pour moi si.

Nous vivons en maison, la chambre de N. est de l'autre côté du couloir et très bien isolée tout comme la notre. De notre chambre, sauf si elle hurle on entend rien.

C'est ma plus vieille soeur qui nous l'a offert. C'est le même que le sien. Elle m'a proposé de m'offrir un BP (baby phone hein pas beau père) avec caméra j'ai refusé car j'ai eu peur de psychotter de passer mon temps à la regarder via la caméra. Et c'était pour moi une intrusion dans son intimité.

Perso j'adore ce modèle. pas d'interférence. Il a une fonction berceuse qui nous sert beaucoup. L'hiver et mais cet été j'ai pu contrôler la température de sa chambre. Il a aussi une petite veilleuse mais N ne l'apprécie pas.

J'ai besoin, contrairement à d'autres mam's de l'entendre dès qu'elle pleure. De savoir qu'elle ne pleure pas. Etre certaine de ne pas râter ses cris. Je sais la laisser pleurer quand elle fait de la comédie. Je tiens à le préciser

J'aime tellement ce babyphone, et j'en ai tellement besoin aussi que lorsque j'ai largement abimé celui offert par ma soeur je me suis acheté le même.

Accident en question je me préparé dans la salle de bain, elle s'est réveillée, J'ai préparé son bain... le récepteur est resté devant le chauffage d'apoint durant tte la préparation du bain et pendant le bain. Le son n'est plus top et il est tout fondu. Il est donc chez ma mère pour quand j'y vais ou quand je bouge je le prend.

Bref je suis une accro du baby phone

Repost 0
Published by damenatureaperdunotreadresse - dans pma
commenter cet article
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 12:32

Il y a bientôt 6 mois que Noëlie est parmi nous

 

Il y a bientôt 6 mois que l'on me dit que je rayonne et que j'ai  l'air bien plus épanouïe

 

Il y a la PMA qui fait toujours partie de moi, de nous, d'elle.

 

Il y a ces regards gênés lorsqu'on me dit qu'il fallait juste être patiente et que je répond que je remerci la médecine et ma gynéco d'avoir trouvé le bon dosage, le bon moment.

 

Il y a les sourires de ma chouquette qui me font fondre.

 

Il y a l'amour qui est là entre nous., ce lien qui nous unit pour la vie et au delà

 

Il y a ce blog, toujours ouvert mais peu alimenté je l'avoue.  J'aimerais bien écrire plus souvent mais quoi dire? Quoi dire quand on réussi?Je vous lit toujours en soumarin , je suis toujours là.

 

Il y a toujours ce mal être chaque fin de mois, je ne veux pourtant pas de 2ème enfant. Mais pour moi le sang c'est l'échec.

 

Il y a une page facebook pour vous, pour nous, "tu sais que tu es en PMA quand"

 

 

 

Repost 0
Published by damenatureaperdunotreadresse - dans pma
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 11:37

Après les " tu devrais arrêter d'y penser"

 

tu devrais lui couper les ongles

 

tu devrais lui donner du lait artificiel

 

tu devrais la mettre chez nounou

 

tu devrais la mettre dans sa chambre et la laisser pleurer

 

tu devrais la laisser dormir et pas la réveiller pour manger

 

tu devrais lui donner un biberon d'eau quand elle se réveille la nuit pour réclamer comme ça elle prendra pas l'habitude de manger la nuit

 

tu devrais utiliser des lingettes

 

tu devrais stériliser tes biberons

 

tu devrais la forcer à manger à heure fixe

 

tu devrais mettre le son de ta télé plus fort pour qu'il y ait du bruit chez toi

 

tu devrais lui mettre des céréales dans son bib

 

tu devrais commencer à arrêter l'allaitement

 

 

 

Tout le monde donne son avis sur tout et des fois ça me gonnnnnnnnnnnnnnfle légérement

C'est force dix quand tu as douze neveux et nièces

y a des moments ou t'as envie de répondre et toi arrête de donner des curly en desser à tes gosses notamment quand ton enfant ne mange que des pâtes et rien d'autre si elle veut des curly elle peut manger autre chose, ou alors consulte bordel  mais comme je suis diplomate je dis rien

Repost 0
Published by damenatureaperdunotreadresse - dans pma
commenter cet article
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 10:06

Une année c'est écoulée depuis IAC 3

 

4 mars 2013 22H30 environ, injection de l'ovitrelle, la 1ère fois que je ne me fais pas de bleu avec celle-ci. J'ai pas trop le moral, je pense que les IAC ne fonctionneront pas je les fait parce qu'il le faut avant d'arriver en FIV et je me dis que ça me permet de maitriser l'injection puregon et ovitrelle avant de passer aux choses sérieuses.

Avec mon mari on pensait faire les 6 iac gygy en veut 3mini et après on décidera je pense sérieusement à faire changer mon homme d'avis et passer en fiv.

 

Je sors d'une dépression dûe à la pma et je sens déjà que je vais mal encaisser l'échec

 

6 mars 2013 on part pour Lens faire le recueil. On a pris notre matinée. Pour les 2 premières IAC j'avais ma journée et là c'est pas possible, toute façon ça sert à rien. Chéri fait son recueil. On se promène, on mange puis on  récupère le recueil direction le CH d'Arras. Pendant le trajet j'ouvre l'enveloppe contenant les infos sur le recueil je m'effondre moins de SPZ que d'hab (5 millions tout de même) mauvaise vitalité et taux de survie. Je pleure tout le long du voyage mon homme râle et me dit de positiver. On arrive gygy fait l'iac, c'est la première avec elle. je ne sens rien, elle est confiante sur le recueil et nous dit que ça va fonctionner et qu'on peut s'attendre à des jumeaux. on repart l'homme me dépose au magasin, un collègue me raménera le soir.

 

10 mars 2013, communion de mon neveu j'ai mal j'ai baisser mes collants au plus bas car mon utérus tiraille je pense que c'est mort. Plume me parle de la nidation. L'homme et ma mère m'interdisent de porter des talons au cas où.... Durant le repas mon petit neveu n'arrêtera pas de me dire que je suis enceinte.

 

Tous les soirs en rentrant l'homme veut que je m'allonge et me demande de m'économiser au boulot je travaille dans un commerce de motoculture. 2 jours après l'IAC j'ai sortie une tondeuse qui était coincée sous une voiture...

 

18 mars j-2 avant la PDS, je mange chez mes parents, mon grand-père est présent et me dit que je suis enceinte je lui rit au nez en lui disant qu'il faudra encore attendre. J'ajoute que ce qu'il croit être des maux de grossesse sont dûs au traitement. Cela fait plusieurs jours déjà que mon homme pense que c'est bon, moi je dis que c'est la progestérone ; et je m'atèle à la préparation de nos vacances d'été.

J'appréhende l'annonce de l'échec qui coincide avec les 60 ans de BM. je me vois pas y aller tout sourire.

 

20 mars 2013, l'infirmière à domicile passe me faire la pds, elle me dit de postiver car les fois précédents même sous clomid je perdais déjà du sang depuis plusieurs jours et là rien. je lui dit que c'est la progestérone, elle me dit qu'elle n'en est pas si sûre. Je me prépare et réalise que j'ai mal aux seins, des petites nausées pas de sang et pas de présence de mon bouton annonciateur de règles...Je commence à me y croire, je pleure, je tremble.

Vers 16h l'infirmière du labo m'appelle m'annonce mon taux, je pleure, elle finit par pleurer aussi.

Je préviens l'homme qui ne saura tenir sa langue.

 

On l'annonce donc à nos frères et soeur et à nos parents. Ma BM qui a attendue 6 années avant d'avoir son premier enfant apprendra donc le jour de ses 60 ans qu'elle va être à nouveau grand mère.

 

 

4 mars 2014 : environ 22H30 Noëlie a pris son bib, nous a fait un calin. On la met au lit et elle nous fait un magnifique sourire

 

6 mars 2014 : à l'heure à laquelle l'homme faisait son recueil l'année précédente je donne un biberon à ma fille de 3mois et demi.

 

J'ai encore du mal à réaliser, les inséminations ça fonctionne!!!

La PMA donne de magnifiques bébés, je ne sais pourtant pas si je repartirais un jour au combat

 

Le 20 mars 2014 je reprend la route du boulot j'ai peur j'ai hâte. l'impression d'une nouvelle vie qui commence.

 

Merci les filles d'avoir été là, peu présente mais je pense à vous.

Les  affiches et flyers BAMP sont présents au CH d'Arras

Repost 0
Published by damenatureaperdunotreadresse - dans pma
commenter cet article
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 15:50

Noëlie a aujourd'hui à peu près deux mois et demi, c'est une adorable petite fille (vous jure que je suis objective)

5kg et 55cm, des tonnes de sourire et de gazouillis, un premier rire aux éclats hier.

 

Mon homme est un adorable papa et l'a été dès la maternité même s'il ne reste pas très souvent seul avec la puce et ne comprend pas que j'ai besoin d'avoir un minimum de temps

 

Quand j'ai été hospitalisé pour MAP, mon séjour à l'hôpital a été correct, le personnel était top

 

Pour la naissance, je serais plus nuancé

 

On a attendu 3 h dans le couloir du bloc obstétrical avant de remonter en chambre.

 

Je n'ai eu aucun souci au niveau des soins qui m'ont été apporté mais il y a eu des petits rien qui ont fait que je pleurais pour sortir de là

 

Elles avaient toutes une méthode différente pour l'allaitement, des conseils différents, fermées aux méthodes des autres (sans pour avoir autant allaité leur propre enfant). j'ai même entendu une aux de puer faire craquer le crane de ma fille en la manipulant pour qu'elle arrive à prendre le sein. J'avais hâte que ma fille sache prendre le sein, on a finit par trouver toutes les 2 ce qui nous convenait.

 

Je devais la réveiller toutes les 3 heures pour qu'elle se nourrisse et grossisse le plus vite pour rattrapper son retard, une fois au bois de 3h j'ai vu qu'elle commencer à bouger un peu et donc ne pas tarder à se réveiller , j'avais besoin d'aller aux toilettes. elle a espacer un repas de 3h30 je l'explique à une auxiliaire  qui me dit que c'est pas bien grave mais ne pas le refaire, elle lui fait son dextro de contrôle, la puericultrice de garde écoutait derrière la porte je me suis fait engueuler y a pas d'autre mot car c'était parce que je ne l'ai pas réveillé que son dextro était bas. Je me suis sentie mal, mauvaise mère j'ai rappelé ma mère en pleurant, l'homme m'a retrouvé en pleure blottie dans mon lit. Ca s'est passé le 3ème jour, jour de la montée de lait, du baby blues...ceci explique à quel point je l'ai mal pris

 

Comme je l'ai dit plus haut Noëlie est calme, elle aime être tranquille, si elle n'a pas envie cela ne sert à rien de la prendre ou la stimuler. Une nuit, le bébé de la chambre d'à côté ne faisant que pleurait, son père a eu la bonne idée de le promener devant sa chambre pour que sa femme se repose ça a duré trois nuits avant que l'équipe n'intervienne en lui faisant remarquer que c'est gentil de penser à sa femme mais qu'il n'ya pas qu'elle sur terre. Le lendemain en discutant avec le personnel, mon mari fait remarquer que d'avoir toujour leur bébé à bras c'est peut être là qu'il y a souci car dès qu'il était dans le berdeau le bébé pleurait. Elle nous a fait remarquer que non seulement ce n'était pas notre problème mais en plus que je ferais mieux de prendre plus ma fille dans mes bras, qu'elle a besoin de calin. Elle m'a fait cette remarque à plusieurs reprises, jusqu'à ce que je lui fasse voir que ma fille après une tétée et un petit moment de calin était bien moins agitée toute seule dans son berceau. Après ça elle m'a laissé tranquille.

 

Globalement, mon séjour n'a pas était mauvais, mais la maternité c'est bruyants et tout ces petits incidents m'ont fait regretter ma maison. Mais, heureusement, qu'elles ont été là pour la montée de lait, elles m'ont surnommée la montée de lait spécial triplés.... J'allaite toujours, exclusivement pendant 2 mois et maintenant que Noëlie est passée à 5 repas, elle a 3 biberons de lait artificiel et une tétée matin et soir, que j'espère garder le plus longtemps possible. J'aime allaiter ma fille mais je comprend ce qui ne le souhaite pas, celle qui abandonne....

Repost 0
Published by damenatureaperdunotreadresse - dans pma
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 14:11

La nouvelle année est enfin arrivée 2013 a changé le cours de notre existence, je ne suis pas nostalgique juste heureuse de ce côté je me laisse porter.
Nous avons gagné le combat, la victoire nous sourit tous les jours. Fabienne je te souhaite que 2014 soit ton année. A fabienne, à toutes les autres pourvu que votre victoire soit proche.

 

En cette nouvelle année un nouveau combat commence : mon père se fait opérer  aujourd'hui de ce maudit cancer à l'intestin.

 

Nous vous adressons tout nos meilleurs voeux

Repost 0
Published by damenatureaperdunotreadresse - dans pma
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 11:18

un jour de 2012 tu pleurs le ventre vide au pied du sapin, tu organises le noël familiale pour pouvoir t'éclipser dans la cuisine au moment de l'ouverture des cadeaux de tes 8 neveux et nièces. Le même jour l'année suivante tu ouvres les cadeaux de ta puce pendant qu'elle dort.

 

Un jour de 2013 tu portes encore tes vêtements de grossesse alors que ton bonheur est là, alors qu'en 2012 tu t'étais fait super plaisir côté vestimentaire (genre la petite robe que tu ne mets qu'une fois)

 

en 2012 ta mère voulait une photo de ses enfants et petits enfants, moment d'émotion quand tu constates que tu es la seule les bras vides, tu chopes la première nièce venue et tu as les larmes aux yeux. En 2013, ta mère souhaite une photo de ses petits enfants car il y en a 1 de plus. Tu as le bonheur de placer ta fille dans les bras du plus vieux des tes neveux.

 

Un jour, ta mère maladroitement te dit ces petites réflexions qui blessent n'importe laquelle d'entre nous, un autre jour tu es en train de changer ta fille et elle vient te dir à quelle point elle trouve que tu es devenue une bien bonne maman, et aussi à quel point elle trouve que tu es devenue une femme forte et qu'elle est fière de ton combat et de la force dont tu es capable.

 

Cette année nous avons passés le 24 décembre tous les 3 ( oui ze plume BM et BP sont pas venus), ton homme a vu un papa noël rentrer chez les voisins, il lui a demandé de venir faire une photo avec sa fille. Tu as passé une mauvaise nuit car tu as eu l'idée d'essayer de faire dormir ton bébé dans son lit plutôt que dans sa nacelle, peine perdue et résultat elle ne fait plus ses nuits. Ton sapin est orné de décorations roses mon premier noël

 

ces moments de joie atténuent la douleur du parcours et tu garderas toujours au fond de toi une pensée pour tes amies Pmettes

Repost 0
Published by damenatureaperdunotreadresse - dans pma
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 10:44

Mardi 19 a eu lieu la visite du 9 ème mois.

 

Juste avant j'ai passé un monito qui ne voulait pas s'arrêtait car la puce ne se décider pas à gigoter

Ensuite je suis descendue voir ma gynéco pour la visite du 9ème mois. col raccourci, mou ouvert à un doigt.

La puce gigotait un peu à l'écho si on la stimulait.

Ma gynéco l'a estimé à 2kg670

Elle a profité de l'examen pour me faire un décollement des membranes et en me donnant l'ordre de m'activer pour que le travail se mette en route.

 

Elle m'a renvoyé passer un monito pour vérifier l'acitivté de la puce.

 

Mademoiselle a mis du temps à gigoter ils ont même faillit me garder pour la nuit afin de faire des monito de contrôle....

 

Je suis donc rentrée tard avec quelques contractions en prime du au décollement des membranes...

 

Mercredi 20 environ 3h15 du matin, je suis réveillée par une grosse douleur (enfin j'ai dormi 45 minutes), qui se renouvèle peu après. Je ne suis pas certaine entre contraction et collique je vais donc aux toilettes et là plus de doute il s'agit de contraction.

 

Je prend mon ballon m'installe devant l'horloge d'emblée je contracte toutes les 5 minutes. Vers 4h je range la maison, vide le lave vaisselle, prépare la table du petit déj.

 

4h30 je réveille mon mari qui me dit que la maternité est fermée et que l'on peut encore attendre au moins une heure....

Je lui explique que le temps de se préparer cette heure sera passé et que la maternité est ouverte. On mange bah oui il fait faim et je sais pas quand sera mon prochain repas, je prépare les dernières affaires et fonce sous la douche.

 

5H30, une caresse au chat et c'est le grand départ.

 

5h45,nous sommes à la maternité, je sens que les douleurs sont plus fortes et que la petite appuie... Je demande à marcher jusqu'au bloc obstétrical

 

On m'examine col ouvert à 4 c'est pour aujourd'hui

On me propose la péri je sens que de toute façon j'en aurais besoin. J'accepte

Une heure après, col à 5...la sf me dit que je vais travailler vite, ma péri ne fonctionne pas à gauche j'ai mes contractions dans les reins.... elle me perse la poche des eaux.

 

A peine 45 minutes plus tard je suis dilatée à 7, la péri ne marche toujours pas à gauche et je ne gère plus du tout la douleur. On vient m'injecter un produit plus puissant car les contractions sont très fortes et rapprochées, le travail avançant vite la péri ne peut pas suivre. Elle me prévient que ça peut ne pas fonctionner, heureusement ça fonctionnera.

 

9h15 dilatation complète, on lui laisse 2h pour descendre

 

11h13 elle commence à souffrir, l'équipe s'installe on me met un masque à oxygène pour l'aider.

 

Je pousse, elles savent pas dire dans quel sens la petite se présente. D'un coup il y a plein de monde, on pose une ventouse, 3 essais infructueux.

 

On passe aux forceps, j'ouvre les yeux, je vois les forceps, la gynéco qui commence à trouver le temps trop long, je vois dans le regard de mon homme que ça commence à se compliquer. Je ferme les yeux, car je supporte pas la vue des forceps, ils parlent de m'emmener au bloc, je ne les écoute pas, une contraction, 4 poussées avec une force dont je ne me pensais pas capable. On me demande de tendre les bras et de ne plus pousser, je suis sonner incapable de tendre les bras, on me place ma chouquette sur moi. Elle est bleue gonflée, le nez tout écrasé.

 

Il est 11h19, le temps est suspendu, Noëlie Victoire Marylou 46 cm, 2kg490, vient de boulverser notre existence.

 

J'ai juste une petite déchirure, une mini épisio et un gros bleu de la taille d'une assiette à dessert dixit mon mari.

 

Elle se présentait la tête à l'envers et regardant dans le mauvais sens, ce qui explique l'utilisation des forceps.

 

nous sommes rentrés hier la puce est un vrai ange, calme... un amour

 

l'allaitement va bien malgré une énorme montée de lait

 

DSC_0018.jpg

Repost 0
Published by damenatureaperdunotreadresse - dans pma
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 11:27

Les valises sont prêtes nous avons atteint les 38sa hier, le traitement est arrêté depuis les 35sa.

 

Quelques faux travails se sont manifestés sans plus. J'ai 2 monitos par semaine et une echo pour suivre sa croissance et vérifier la quantité de liquide amniotique. Vendredi dernier la puce faisait entre 2kg300 et 2kg400, mademoiselle n'a pas voulu se laisser mesurer.

 

Mon neveu de 11 ans m'envoie trois sms par semaine pour savoir si je suis à la maternité mais non je suis toujours là, je profite.

 

l'homme a hâte moi j'ai encore envie de la garder pour moi, objectif 39sa.

 

Je me prépare psychologiquement à devoir quitter cet état 2 en 1 assez fusionnel. Pas vraiment envie.

 

Pourtant la grossesse n'a pas été de tout repos, des soucis de famille dès le début.

Une cousine mythomane en dépression accusant mon père d'avoir effectué sur elle des attouchements quand elle avait environ 14ans. Les gendarmes ne l'ont pas cru, il faut dire que cette semaine elle va raconter ça, la semaine d'après autre chose... Ma tante et elle vexées de ce manque d'attention des gendarmes ont écrit à la pmi pour dénoncer mon père car ma mère est assistante maternelle, ma mère aurait pu perdre son job. heureusement il n'y a pas eu de suite.Imagine comme nous avons rit, nous sommes 3 filles à la maison, jamais mon père ne sait promener en slip chez nous, jamais il n'est rentré dans la SDB quand nous y étions. 

 

Ensuite, il y a eu l'arrêt maladie, la MAP... puis mon père pas très bien depuis ces accusations a fait un bilan de santé. Il a été opéré à coeur ouvert il y a 15 ans. Ils ont trouvé une artère qui se bouchait, ils lui ont donc posé un ressort. Il ont aussi trouvé un cancer de l'intestin, on devrait avoir la date de l'intervention bientôt. L'opération devrait se faire aux alentours de noël selon les disponibilités du chirurgien. ensuite, il y aura la chimio. Et l'avenir nous dira la suite.

Pour le premier noël de chouquette mon père sera sonc probablement hospitalisé c'est la chose qui étrangement, égoïstement peut être me fait le plus mal.

 

Cette grossesse n'a donc pas été de tout repos pourtant je souhaiterais la revivre exactement de la même façon. Mes proches ont voulu me préserver en me cachant les soucis médicaux mais j'ai tout pressenti et il s'avère que je suis la dernière de notre fraterie de 4 mais apparemment la plus forte. Je ne peux pas craquer ma puce ressent tout, mon père aussi. Il faut rester uni.

 

A la visite du 8ème mois le col était mou et raccourci. Mardi soir visite du 9ème mois. Bientôt la grande rencontre

 

Ta chambre est prête, nos valises aussi, ton papa est pressé, maman aussi mais elle a pas envie de te partager. Nous t'aimons. Il reste au maximum 3 semaines d'une grossesse qui aura duré 4 ans et demi

Repost 0
Published by damenatureaperdunotreadresse - dans pma
commenter cet article
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 11:25

Cette visite a eu lieu le lundi 23 septembre

 

Depuis une dizaine de jours je sentais que je n'avais pas la forme, quelques contractions le soir. Bref, je me disais que c'était les joies du dernier trimestre qui commençaient.

 

J'arrive donc au rendez vous avec ma mère, la gynécologue nous reçoit, elle nous fait entrer et me demande comment je me sens je lui explique que c'est pas la forme. Elle me demande si j'ai des contractions je lui dis que oui le soir, et oui plus d'une dizaine.

 

Sans attendre elle me fait passer sur la table d'examen, elle mesure mon col à l'aide de la sonde endo vaginale  verdict col raccourci à 30mm elle me dit que je suis bonne pour aller passez un monito.

 

Vient l'écho pour le bébé : la puce n'a pas assez grossit d' 1kg 078 elle est passée en 1 mois à 1kg346, elle est juste en bas de la courbe de croissance mais ce ralentissement inquiète la gynéco. Ca peut être dû à plusieurs choses notamment la présence d'un notch (?) si j'ai bien compris des vaisseaux au placenta qui vascularisent mal.

 

Elle m'envoie donc passer un monito, les salles de travail sont pleines, par chance j'ai vite une place en salle de pré travail. Elle allant à l'étage ma mère me demande si j'ai des contractions, je lui dit non.

 

La sage femme me place le monito pour 30min, je vois des trais se dessiner mais la petite bougeant beaucoup je me dis que c'est ça car elle tape dans les capteurs. La sf revient près d'une heure plus tard, elle m'annonce qu'elle ne peut pas me laisser sortir, j'ai des contractions toutes les 2 minutes, il faut arrêter le travail.... Elle reste surprise que je ne sente aucune douleur car les contractions sont assez fortes sur le monito. Elle prévient ma gynéco, qui préconise de tenter de stopper tout ça par protocole d'adalate.

 

C'est à dire un cachet tous les quart d'heure pendant une heure, puis un autre à diffusion progressive une demi heure plus tard. J'ai le droit à une piqure de celestene pour faire murir les poumons de la petite. Je ne regrette pas que ma mère soit là car l'homme n'a pas mesurer l'ampleur du truc ou il a été pris de panique il a attendu le soir pour me rejoindre.

 

On m'explique que je suis là pour minimum 48h. On me fait des prises de sang analyses d'urine à la recherche d'une infection justifiant que le travail se soit déclenché et que la petite n'ai pas grossit assez.

 

Grâce au protocole, les contractions s'arrêtent on me monte dans une chambre j'ai du mal à réaliser et paniquer persuader qu'étant à la bourre le matin j'ai oublier d'éteindre les lumières.

 

Je constate que pour la première fois depuis longtemps mon ventre n'est plus si tendu. Les sf me disent que la prochaine fois il faut pas attendre et venir, sauf que je ne sentais pas mes contractions, du moins pas à se point là. Je me sentais juste pas en forme.

 

On me donne à manger, ma mère reste avec moi, BM passe dans l'après midi, elles repartent. Je reste un peu seule il est un peu plus de  17h je sens des contractions revenir tout doucement, puis elles sont à nouveau régulière, je sais que l'homme doit arriver je veux donc l'attendre avant de prévenir la sf de garde. Je pense que les monito se font uniquement en salle de pré travail.

Avant que l'homme soit là la sf passe je lui dit, elle me met sous monito.... dans ma chambre, l'homme arrive je lui explique que ça recommence. 30 min plus tard elle revient les contractions sont bien là, moins fortes que le matin mais régulières, elle appelle la gynéco de garde et elles décident de me refaire un protocole d'adalate.

Cette fois, ça se calme facilement.

 

Le Sf qui a pris la relève m'oublie sous le monito, l'homme est parti, sous monito pas de repas, je le sonne il arrive et doit courir partout pour me trouver un plateau repas...

 

Minuit 20 à nouveau des contractions, le SF me demande si je suis sûre je lui demande si on va m'expliquer ce qu'est une contraction, il m'explique je lui dit que oui mais qu'elles ne sont pas régulières, il  me met sous monito en me disant que si c'est à nouveau un travail il ne peut pas l'arrêter... Il s'avère que c'est mon utérus qui a un fond contractile. Etant la patiente ayant le terme le moins avancé j'ai eu le droit à la chambre en face du bureau, j'ai dormi 3h à peine.

 

Le lendemain RAS, on m'explique que si je rentre chez moi je ne dois rien faire, être allongée ou assise, le droit de me lever pour manger, aller aux toilettes et me laver.

 

Le soir la sf de garde m'explique que le lendemain, me mercredi je dois prendre mon adalate a diffusion lente 15min avant le monito qu'elle me fera à 7H pour vérifier que ce traitement préventif fonctionne, je m'endors de bonne heure et me réveille à 4h, je n'ai pas l'impression de me rendormir. 7h on tape à la porte c'est l'heure du monito, la sf me dit tant pis pour le cachet si j'ai dormi comme ça c'est probablement que tout va bien.En effet, pas de contraction on attend la visite de la gynéco de garde pour confirmer ma sortie.

 

La gynéco de garde n'est autre que ma gygy, qui m'autorise à sortir, avec repos stricte, adalate matin et soir, spasfond 3 fois par jour et un monito le 2octobre + echo de contrôle. Elle m'ordonne aussi de revenir dès que je me sens pas bien car j'ai selon eux un haut seuil de tolérance à la douleur.

 

Le retour à la maison se passe bien, de toute façon au pire des cas le traitement est prèconisé jusqu'à 35sa, il me reste donc environ quinze jours à compter d'aujourd'hui.

 

Le monito du 02/10 est bon, à l'écho ma chouquette est estimée à 1kg540 elle a donc bien grossit en 10 jours même si ça reste un petit bout. Gygy explique le ralentissement de sa prise de poids par les contractions,  les vaisseaux du placenta qui vascularisent mal, et le cordon ombilical est inséré sur le côté et non au milieu, il est donc un peu comprimé, je dois donc rester le plus possible sur le côté.

 

A ce jour tout va bien, prochain contrôle vendredi.

 

Désolée pour ce long article... qui a tardé à venir.

Repost 0
Published by damenatureaperdunotreadresse - dans pma
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de damenatureaperdunotreadresse
  • Le blog de damenatureaperdunotreadresse
  • : Essai bb depuis plus de 2 ans, 2 FC précoces, Octobre 2011, 1er cycle sous clomid négatif Novembre 2011, 2nd cycle sous clomid, Négatif
  • Contact

Recherche