Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 19:58

1er rendez-vous de contrôle ce soir,

 

bon allez qu'il dit on perd pas de temps

 

pendant que je me déshabille je lui dis que j'ai très mal dans le bas ventre depuis quelques jours

 

c'est bon signe qu'il me dit en rigolant

 

écho : ovaire gauche un follicule à 17.6mm, ovaire droit quelques petits fofo mais j'en sais pas plus.

 

En descendant de la table d'examen j'ose enfin lui dire ( c'est là que je me tape la honte grave)

 

pendant les rapports j'ai souvent des douleurs

 

où ça qu'il me dit

 

bah aux pieds (non ça je l'ai juste pensé) bah à l'intérieur

 

ok et vous avez déjà pensé à utiliser un lubrifiant qu'il me dit

 

je pouffe de rire et je lui dit bah non

 

bon allez je vous en prescrit un

 

et là mon mari lui dit ah les femmes et gygy rit!

 

 

qu'est ce que vous en pensez de mes résultats? j'en suis à J11

 

écho de contrôle mercredi à 13h45 pour déclencher mercredi soir et avoir des rapports secssuels (c l'accent égyptien qui fait qu'on dirait qu'il dit ça et avec le coup du lubrifiant ça si prête bien) intenses.

 

 

Vite il me faut une perruque pour mercredi, maintenant il faut oser aller à la pharmacie chercher le dit lubrifiant........ affaire à suivre

 

Partager cet article

Repost 0
Published by damenatureaperdunotreadresse - dans pma
commenter cet article

commentaires

Katrine 20/06/2017 20:54

Dans la vie de certaines couples arrive le moment où on réalise que l’enfant ne vient pas. La situation est ordinaire. Il ne faut surtout pas penser que vous etes les seuls. Et lorsque vous savez que l’aide d’un medecin est indispensable c’est le temps de le chercher. Car malheureusement la majeur partie des médecins sont ignorant à propos des maladie dérivantes de l’infertilité.
Mon cas c’est l’endométriose. Une maladie encore peu connue. Les causes de l’endométriose n’ont pas encore été identifiées nettement. Les symptomes générales sont les menstruations douleureuses, règles abbondantes et les douleurs abdominales. Ces symptomes sont en communs avec d’autres maladies féminines. Par example avec des myomes ou polypes.
De plus les medecins souvent ignorent les pleintes des patientes. Combien des femmes ont parlé à son gynécologue des douleurs fortes pendant les règles et n’ont pas été entendues ? A mon avis une c’est déjà beaucoup ! Souffrir du douleur ce n’est pas normale !
Mais parfois ces maladies ont un recours silencieux. C’est à dire que vous n’avez aucun symptome. Et la femme vie sans mauvaises pensées, meme peut tomber enceinte naturellement sans procréation médicale. L’espoire existe toujours !
Le recours au pma ne doit jamais vous décevoir. Je comprends, c’est douleureux d’apprendre le fait d’infertilité. Je l’ai vécu moi meme.
Bien que je n’identifiais chez moi rien de particulier, je n’ai pas réussi à concévoir mon premier enfant. On essyait depuis plusieurs années déjà. Mais ce désire d’enfant n’est devenu constant qu’en 2013. Ou 2012, je ne suis pas sure. En bref 5 ans avant. Parce que quelque fois j’ai rémis à plus tard le projet d’enfat. A la fois pour mon travail, à la fois pour celle de mon mari.
Et 5 ans plus tôt on a décidé que remettre au plus tard n’est pas possible. J’ai arreté mes pillules. Alors on essyait tout au long d’un an. Infrustueusement pourtant. On est arrivé à ce point où on comprend notre besoin d’aide médicale. D’une consultation au moin ! On n’aura jamais immaginé que la cause d’infertilité sera grave. Pourtant le premier médecin spécialiste en stérilité m’a fait une mauvaise impression. Son attitude evers moi, comme avec les autres patientes j’immagine, est sans aucune participation ou compréhension. Comme si elle travaille en usine avec les robots.
Je comprends que c’est impossible de s’inquièter pour chaque patiente. Elle n’est pas obligé de le faire. Et pourtant son attitude est trop froid. Parfois même insultante ! Parce qu’après les examens, elle a mis un tel accent entre moi et mon mari que lui est en santé pafaite et moi je suis la coupable de ne pouvoir tomber enceinte. Cette spécialiste a découvert que les ovaires fonctionnent d’une manière faible.
J’ai commencé la stimulation. Qui s'éternisent des mois. On ne me propose même pas d'insémination en parallèle. En revanche, j'entends de plus en plus de réflexions sur mon poids. Alors, je plaque tout. Je veux faire une payse en espérant ne plus penser à rien. Je me dis qu' ainsi, bébé arrivera naturellement... Mais non. A la place, j'ai d'énormes douleurs au ventre.
Les examens ont montré que j’ai un endométriose. Là on ne sait exactement si c’est après la stimulation qu’il est apparu, ou j’en ai eu avant. Pourtant une chose est définitive – la stimulation a boosté cet endométriose.
Avant de faire fiv j’ai eu besoin de l’operer. Suite à l’intervation chirurgicale et arpès se restaurer evidamment, j’ai commencé les fiv. 3 fois sans grand résultat. Le troisième a marqué le plus car il était positif. Mais malheureusement la grossesse n’est pas allé loin. J’ai fait une Fausse couche ! Et suite à ça l’endométriose fut restauré. Mon medecin ne me prenait pas au serieux quand j’ai eu des pleintes pour les douleurs fortes. Elle me rassurait que les douleures sont dues à la fausse couche.
Immaginez comment j’étais dépressé. Et le medecin m’a dis qu’on devrai jouir notre vie sans enfant parce que je suis en telle difficulté de concévoir !!! C’était un coup du poignard droit dans mon coeur ! J’ai beaucoup pleuré ! Enorme ! Aucune femme ne mérite entendre les mots pareil ! Cette spécialiste ne m’a pas parlé de la donnation car j’ai dépassé l’age limite pour acceder au protocole.
En Espagne la situation est analogique. J’ai trouvé l’information sur l’Ukraine. Ils n’ont pas l’age limite pour la donnation. Et ils ont plein des donneuses. J’ai contacté la clinique qui m’a plut le plus. Ils ont le département tout en français, c’est à dire qui s’occupe des couples venues de France.
J’ai adroré le manager qui m’a coordiné et le rdv avec la spécialiste en infertilité était parfait.
Je dis parfait parce que finallement j’ai trouvé un medecin qui me plait et qui sait trouver la manière juste pour me parler. J’ai arreté de me sentir une looseuse en fertilité, telle qu’on m’a fait sentir dans mon centre pma ! Tout est organisé, tout est sans problème. La seule chose embêtante – les longues files d’attentes pour faire les analyses. Mais je comprends parce qu’ils ont un énorme flux des clients !
Quand j’ai vu de plus proche l’organisation de cette clinique j’ai eu l’impression que tout le Kiev (capitale de l’Ukraine) travaille que pour ce centre!
Et vous savez, j’ai accouché après avoir fait une fiv avec donation ! Je n’ai pas manqué de visiter ma ancienne spécialiste en France avec mon bébé. Haha.. Maintenant c’est ellela looseuse en procréation ! N’écouter jamais les médecins qui vous abaissent moralement. S’ils vous racontent que vous n’avez plus d’espoires c’est seulement parce qu’ils n’arrivent pas à trouver la solution. Moi j ‘ en ai trouvé pour moi. J’espère que mon histoire aideraaux autres couples en bilan d’infertilité.

Barbidou 01/11/2011 08:03


ça se présente bien tout ça ! un ptit follicule qui grandit bien, un fondement lubrifié..
Y'a plus qu'à !


damenatureaperdunotreadresse 01/11/2011 10:51



Paraît que c'est un beau follicule, j'aurais aimé en avoir plusieurs, on verra bien l'évolution de ceux de l'ovaire droit demain. Ou là le lubrifiant ça va rester dans les anales de la blogo, lol



loli-la-pmette 31/10/2011 23:02


hihii tu m'etonne sinon tu envoie ton homme
allez hop les tp c'est pour bientot


damenatureaperdunotreadresse 01/11/2011 10:50



oui j'y ai pensé mais il veut pas. TP vendredi samedi en attendant on repête!



Présentation

  • : Le blog de damenatureaperdunotreadresse
  • Le blog de damenatureaperdunotreadresse
  • : Essai bb depuis plus de 2 ans, 2 FC précoces, Octobre 2011, 1er cycle sous clomid négatif Novembre 2011, 2nd cycle sous clomid, Négatif
  • Contact

Recherche